Quels impacts le coronavirus aura-t-il pour les investisseurs ?

Quels impacts le coronavirus aura-t-il pour les investisseurs ?

Coronavirus : risques et opportunités pour les investisseurs

Je publie habituellement plutôt des articles de fond sur ce blog et pas d’articles liés à l’actualité. Mais j’ai décidé en ce jeudi 24 mars 2020, en plein confinement, de faire une exception pour répondre à une question que certains se posent. Le Coronavirus risque-t-il, après le krach boursier, de provoquer une baisse voire un krach du marché immobilier ? Je ne suis bien entendu pas devin mais je vais tenter de vous proposer une argumentation détaillée.

Si vous ne l’avez pas encore fait, n’hésitez pas à télécharger mon manuel gratuit de liberté financière…

 

Des effets sur la bourse et les crypto monnaies

La bourse et le Bitcoin ont accusé une forte et brutale baisse comme tout le monde le sait. Certaines actions ont connu de 30 à 70 % de baisse. Il faut dire que ces supports sont spéculatifs et cela faisait déjà plusieurs mois que l’on s’inquiétait d’une bulle boursière (les marchés montaient plus que de raison et étaient déconnectés de l’économie réelle). Il ne faut pas oublier que derrière la bourse, contrairement aux crypto monnaies, il y a des entreprises  et que leur valeur de marché dépend de leur valeur perçue par les investisseurs. La bourse réagit en fonction des données économiques, des annonces des gouvernements, banques centrales et entreprises elles-mêmes. C’est donc en toute logique que la bourse s’est cassée la figure à l’aube d’une possible crise économique majeure. C’est également en toute logique qu’elle est un peu remontée aux annonce des gouvernements et banques centrales de soutenir massivement l’économie, et notamment ce jour avec un beau rebond. Mais qu’en sera-t-il dans les prochaines semaines ou prochains mois ? De mauvaises nouvelles risquent de continuer à arriver et donc les marchés risquent de baisser encore pour les secteurs les plus impactés par cette crise. S’il y a peut-être des opportunités à investir sur certaines entreprises aujourd’hui quand les marchés sont plus bas qu’il y a quelques mois, il convient d’être prudent car ils ne sont probablement pas au plus bas.

 

Le facteur crise économique

Il est difficile de comparer cette crise à d’autres évènements passés. Celle de 2008 n’avait rien à voir. Il s’agissait d’une crise financière qui a eu plus d’impact sur les ménages américains que français. Aujourd’hui nous vivons une crise sanitaire qui se transforme en crise économique mondiale.

Robert Kriyosaki avait prédit dans son livre Une seconde chance : pour votre argent, votre vie et notre monde (sorti en 2015) qu’une crise économique bien plus importante que celle de 2008 allait se produire. Il n’était pas le seul à en parler et ne s’était trompé que de quelques années sur sa date de survenance. Il présente la crise comme une opportunité de construire de nouvelles choses.

Il convient ici de noter que ce qui se passe sur le marché boursier est en principe totalement différent de ce qui peut se passer sur le marché immobilier, qui lui n’est pas spéculatif.

La crise de 2008 avait eu un impact sur le marché immobilier français. La hausse des taux avait réduit le budget des acquéreurs et donc bloqué les volumes de ventes puis fait baisser les prix. Cela a été une faible baisse cependant (rien à voir avec ce qui s’est passé aux USA).

 

Une probable légère baisse des prix à court terme sur le marché immobilier

Actuellement le marché immobilier est totalement en pause. Les agences immobilières sont fermées et les particuliers vendeurs ne peuvent plus faire de visite. Les compromis en cours vont être retardés du fait des délais plus important pour obtenir un financement mais aussi des délais pour avoir un rdv chez son notaire. Cela aura forcément un impact sur les vendeurs (qui ont mis en vente avant le confinement) qui seront probablement plus enclin à accepter une offre d’achat basse. Ils auront vu leur délais de mise en vente rallongé par le confinement et seront probablement plus préoccupés de trouver un acheteur rapidement compte tenu du contexte économique qui risque de se dégrader.

Et plus le confinement va durer longtemps et plus cela sera vrai. Les scientifiques viennent de recommander 6 semaines au total.

 

Puis un krach immobilier ?

Il est trop tôt pour le dire, mais ce qui est certain c’est que le marché va souffrir en volume de ventes en 2020. Beaucoup de personnes risquent de repousser leur projet d’achat ou de vente. Une baisse des prix n’est pas impossible. Encore une fois il est difficile de comparer cette crise à d’autres crises car il s’agit d’une situation inédite !

Mais de là à parler de krach ? Contrairement à la bourse personne ne parlait il y a quelques mois de bulle immobilière, mais plutôt d’éventuelle correction à la baisse du marché. Le marché immobilier a un gros atout dans sa manche : il n’y a rien de plus sûr que la pierre ! Les investisseurs vont-ils s’y réfugier ? Ce récent krach boursier vient-il de faire de la publicité à l’investissement immobilier ?

Le marché immobilier qui est composé de résidences principales comme de biens locatifs a également des points noirs :

1 européen sur 10 dépense plus de 40 % de son budget pour se loger, ce qui est jugé comme important.

Le marché immobilier est directement lié à la capacité des banques à accorder des crédits. On sait néanmoins qu’il y a un actif tangible que la banque peut saisir si vous ne remboursez pas votre emprunt.

Le marché immobilier est directement lié à la santé de l’économie et cette crise pourrait entraîner du chômage et des faillites. Et c’est à mon avis que là va tout se jouer.

Il n’est donc pas impossible qu’il y ait une baisse des prix de l’immobilier cette année, même si mon sentiment à ce jour est qu’elle ne sera pas spectaculaire car le gouvernement et la BCE feront tout pour soutenir l’économie (et notamment que les taux des prêts immobiliers devraient rester bas).

Je viens d’apprendre que les notaires prévoient une baisse du marché immobilier de 10-15 % environ.

 

 

Pour conclure cet article, gardez en tête que tout marché est composé de 2 forces contraires, l’offre et la demande et que c’est elles qui font les prix du marché ! Nous n’en sommes qu’au début de la crise et il est difficile de donner des pronostics mais l’on peut anticiper des tendances possibles. Mon sentiment est qu’il y aura probablement de bonnes opportunités d’investir dans les prochains mois en bourse comme en immobilier pour les personnes qui sauront saisir les opportunités ou se les créer ! Soyez-donc positifs. Ne voyez pas la crise comme un danger mais plutôt comme une manière de prendre du recul et de reconsidérer les choses sous un autre angle. Et profitez du confinement pour étudier de futurs investissements.

 

Qu’avez-vous pensé de cet article ? N’hésitez pas à me laisser vos avis sur la question de l’évolution des marchés immobilier et boursier dans les commentaires ci-dessous… et avançons ensemble vers votre liberté financière !

 

 

 

 

 

 

1 Comment

  1. Patrick dit :

    C »est un Article abordé de façon très Positive sur la situation actuelle ! Comme tu dis, attendons pour prendre des décisions…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


 

ENVIE D’EMPRUNTER LE CHEMIN

VERS LA LIBERTÉ FINANCIÈRE

DES AUJOURD'HUI ?

*Vous pouvez vous désinscrire facilement, mais je suis sûr que vous allez adorer !

En remplissant ce formulaire, vous acceptez notre Politique de Confidentialité.

Available on Wordpress