A partir de quand devient-on riche ?

A partir de quand devient-on riche ?

Liberté financière : à partir de quand devient-on riche ?

Devenir riche est une idée qui fait rêver beaucoup de gens. Pourtant, cette notion est-elle clairement définie ? Qu’est-ce que la richesse ? A partir de quels critères peut-on considérer que quelqu’un est riche ? Combien y a-t-il de riches en France ? Essayons d’y voir un peu plus clair.

 

Qu’est-ce que la richesse ?

Intéressons-nous d’abord au mot « riche ». Le dictionnaire Larousse en donne plusieurs sens. En premier, au sujet de personnes : « Qui a de la fortune, des biens importants », « Qui dispose d’une quantité relativement importante d’argent ». En second, au sujet de choses : « Qui implique un prix élevé ou une grande valeur, qui se distingue par son caractère luxueux », « Qui se distingue par l’abondance et l’excellence des éléments qu’il renferme », « Qui contient tel élément en forte proportion ou quantité », « Qui présente de nombreuses possibilités », …

On peut donc voir dans le mot « riche » un aspect extrinsèque et un aspect intrinsèque. Et même s’il est plus rare d’entendre parler d’enrichissement à propos de connaissances ou tout aspect de la vie qui rend plus riche de l’intérieur, je ne souhaitais pas exclure cet aspect totalement de cet article avant de parler de richesse matérielle (bien que ça ne figure pas dans le dictionnaire).

 

A partir de quels critères peut-on considérer que quelqu’un est riche ?

Il n’est pas aisé de déterminer un seuil de richesse quand le dictionnaire nous parle d’une « quantité relativement importante d’argent ». Comme il n’y en a pas de définition chiffrée, et que la notion de richesse peut être variable d’un pays à un autre (en fonction du niveau de vie moyen), il est difficile d’y apporter une réponse précise.

Néanmoins afin de répondre à cette question, il convient de regarder 2 éléments constitutifs de la richesse : les revenus & le patrimoine (immobilier, professionnel, ou financier). Je vous propose plusieurs hypothèses basées sur des données XERFI.

Prenons le revenu net disponible d’un ménage, calculé de la manière suivante :

ensemble des revenus d’activité nets de cotisations sociales d’un ménage

+ éventuelles prestations sociales (retraite, indemnités chômage, aides au logement, …)

– impôts directs (IR et impôts locaux).

———————————————————————————————————-

= REVENU NET DISPONIBLE

Prenons maintenant le revenu net disponible médian. On le calcule en séparant la population française en 2 : la première moitié gagne plus d’argent, la seconde moitié gagne moins d’argent. Pour une personne seule, il est de 1 538 € par mois. Pour une famille avec 2 enfants, il est de 3 926 € par mois.

A partir de ces données on pourrait déterminer un seuil de pauvreté pour ceux dont le revenu est inférieur de moitié au revenu médian. Et on pourrait déterminer un seuil de richesse pour ceux dont le revenu est double au revenu médian.

Pour reprendre le calcul, cela fait pour une personne seule un revenu de 3 075 € par mois. Et pour un ménage avec 2 enfants 7 852 € par mois. Avec cette définition, un peu moins de 10 % de la population est riche. Cette définition serait bien trop large, car 10 % de la population française, ça fait plus de 6 millions de personnes (et on ne peut pas dire qu’il y a autant de riches) ! Néanmoins, sachez que si vous vivez seul et que vous gagnez plus de 3 000 € par mois de revenu net disponible, vous faites partie des 10 % les plus riches de France !

Même si un célibataire vit bien avec 3 000 € par mois nets d’impôts, le niveau de vie est plus proche du standard moyen que de celui des riches.

 

Alors, quel est le seuil de la richesse ?

Bercy identifie dans ses données statistiques la tranche haute comme les revenus annuels (fiscaux de référence) supérieurs à 100 000 € par an. Cela concerne 749 763 foyers fiscaux français.

Si l’on resserre l’étau aux 1% de la population qui gagne le plus, cela équivaut pour un foyer fiscal type à un revenu de 170 000 € par an. Cela concerne alors 565 000 foyers fiscaux français.

Intéressons-nous maintenant aux revenus du patrimoine. Pour faire partie du TOP 1 % des ménages détenant les plus gros patrimoines, il faut disposer d’un capital (c’est-à-dire déduction faite des dettes) de 2 500 000 €.

Nous pouvons donc conclure qu’au-delà de 170 00 € de revenus par an et de 2 500 000 € de patrimoine on sort de la norme. Cela représente environ 500 000 ménages en France, soit moins d’1% de la population, et l’équivalent d’une ville comme Lyon.

Voilà, ces différentes hypothèses auront permis de cerner un peu mieux la notion de richesse. Elles valent ce qu’elles valent, mais en tout cas elles permettent d’avoir des points de repère pour vous situer vis-à-vis du mot « riche ».

Enfin je vous conseille, pour approfondir ce sujet de la richesse, la lecture de mes deux articles suivants : Comment devenir riche en maîtrisant les notions d’actif et de passif et Vivez comme les riches, vivez en dessous de vos moyens

Découvrez les grandes catégories de ce blog dédié à votre liberté financière : investissement immobilier locatif, bourse et placements, création d’entreprise, liberté internet, adopter le bon mind-set, apprendre les lois de l’argent, des interviews inspirantes.

 

Et vous, comment définiriez-vous la richesse ? C’est quoi pour vous être riche ? Pensez-vous pouvoir devenir riche un jour ? Est-ce votre objectif ? Laissez-moi vos commentaires ou réactions juste en dessous et avançons vers votre liberté financière.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


 

ENVIE D’EMPRUNTER LE CHEMIN

VERS LA LIBERTÉ FINANCIÈRE

DES AUJOURD'HUI ?

*Vous pouvez vous désinscrire facilement, mais je suis sûr que vous allez adorer !

Available on Wordpress