4 choses qu’un investisseur doit savoir

4 choses qu’un investisseur doit savoir

Liberté financière : 4 choses qu’un investisseur doit savoir

Je me suis inspiré pour cet article du livre Père riche, père pauvre (la suite) de Robert Kiyosaki et Sharon Lechter. Ce livre a pour sous-titre le quadrant du cashflow pour atteindre votre liberté financière.

Commençons par une petite définition. Un investisseur est une personne qui investit des capitaux, généralement à long terme. Je vais vous parler dans cet articles des personnes qui investissent leur argent dans des entreprises. Ainsi en France, les investisseurs pèsent une part relativement importante des capitaux des entreprises. Aux USA, le recours aux investisseurs est un passage quasi obligatoire pour développer sérieusement une entreprise. Il y a différents types d’investisseurs : en capital de départ, privé, institutionnel, providentiel, stratégique, …

 

 

Avez-vous le profil investisseur ?

Les investisseurs sont ceux qui font de l’argent, … avec l’argent !  Ce sont ceux pour qui l’argent travaille et non ceux qui travaillent pour de l’argent. Vous saisissez la différence ?

C’est la subtilité comprise par les gens riches. C’est par cette différence fondamentale que les grandes fortunes se sont construites.

Les riches peuvent être des employés, mais c’est soit dans leur propre entreprise, soit temporairement dans le but d’acquérir une compétence.

Postulons que la richesse se définit par le nombre de jours que vous pouvez vivre sans devoir travailler et tout en maintenant votre niveau de vie du moment. Dans ce cas, les grands investisseurs n’auraient pas besoin de changer leur mode de vie.

 

Que vous faut-il savoir pour acquérir la mentalité d’un investisseur ?

Voici les 4 ingrédients qui feront de vous un vrai investisseur :

  1. LE RISQUE : C’est une notion que vous devez comprendre et mesurer puis contrôler et minimiser.
  2. LA CONCENTRTION : C’est le fait de vous focaliser sur quelques investissements ciblés et de ne pas vous disperser dans des placements trop diversifiés. Warren BUFFETT estime ainsi que la diversification est avant tout une assurance contre l’ignorance.
  3. LA GESTION DE VOS PROPRES AFFAIRES : Apprenez d’abord en faisant par vous-même avant de déléguer.
  4. LE COUT DE LA LIBERTE : Faire des erreurs est nécessaire à l’apprentissage. Certaines erreurs peuvent vous coûter cher et il faut se préparer à des déceptions, des faillites, des imprévus,…

 

Le mot de la fin

C’est grâce aux investisseurs que les start-up peuvent se développer. C’est ainsi grâce à un investisseur privé que Steve Jobs a pu lancer une boîte qui allait devenir le géant APPLE.

Pour devenir investisseur il faut avoir les qualités suivantes : organisation, prévoyance, autorité, négociation, souplesse. Il faut avoir une bonne capacité d’analyse des données financières et ne pas se laisser influencer par la pensée dominante. 

L’inconvénient est que ce type de placements n’est pas accessible à tous et qu’il nécessite d’avoir du capital à investir. Il existe d’autres manières de placer son argent, avec peu de mise de départ. Je vous en reparlerais dans ce blog.

 

Et vous, comment voyez-vous l’investisseur ? Laissez vos commentaires ci-dessous…

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


 

ENVIE D’EMPRUNTER LE CHEMIN

VERS LA LIBERTÉ FINANCIÈRE

DES AUJOURD'HUI ?

*Vous pouvez vous désinscrire facilement, mais je suis sûr que vous allez adorer !

Available on Wordpress